« Adieu Monsieur Haffmann » : amour, humour et satire au Petit Montparnasse

Le titre est fort, et l’affiche peut sembler parler d’elle-même : une étoile de David en guise de point, une pièce plongée dans l’obscurité, et un halo jaunâtre s’échappant d’une trappe entrouverte laissant deviner une Histoire connue. Quant aux premiers mots du synopsis, ils ne font que que confirmer cette impression : “Paris, 1942. le port de l’étoile jaune pour les Juifs est décrété”. Et pourtant… Le rideau se lève sur un discours profondément antisémite du capitaine Paul Sezille, secrétaire général de l’Institut d’études des questions juives. Avec les mesures…

Read More