« Bérénice 34-44 » : la Comédie Française et ses Juifs sous l’Occupation

Bérénice 34-44, c’est l’histoire d’une vie, d’une passion et d’un destin tragique, victimes de la folie humaine qui a plongé l’Europe et l’Humanité toute entière dans une folie meurtrière sans précédent. Paris, 1934. Bérénice Kapelouchnik, 15 ans, vient d’être admise au Conservatoire de Paris, après une audition fructueuse devant la grande Véra Korène, au cours de laquelle elle termine première, parmi deux cents candidates. Mais lorsque la jeune fille annonce la merveilleuse nouvelle à son père, Moïse, qui assimile actrices et comédiennes à de vulgaires cocottes, il entre dans une…

Read More

« Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » interprété au Rive Gauche par son auteur

Ecrit en 2001 par Eric-Emmanuel Schmitt pour le comédien Bruno Abraham-Kremer, qui signera la mise en scène, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran s’inspire très largement à la fois de la vie du comédien pour le personnage de Moïse, mais aussi de celle du grand-père d’Eric-Emmanuel Schmitt pour celui de Monsieur Ibrahim. Paris, années 60. Monsieur Ibrahim, la quarantaine, « arabe d’une rue juive », tient une petite épicerie rue Bleue, dans le 9ème arrondissement. Blouse grise sur les épaules, vissé du matin au soir sur un tabouret du haut duquel…

Read More

« Fuck America », le roman d’Edgar Hilsenrath sur les planches

Avec un titre pour le moins virulent, mais qui résume parfaitement la teneur du récit, Fuck America, le roman au vitriol d’Edgar Hilsenrath, très largement inspiré de sa propre existence, est actuellement présenté sur la scène de la Manufacture des Abbesses. New York, 1952. Après treize années d’attente, dont quatre de guerre, Jacob Bronsky, survivant de la Shoah, obtient un visa pour les Etats-Unis. Terre de liberté, de rêves et surtout de fantasmes, il espère lui aussi y trouver son « american way of life ». Sans trop travailler bien sûr, car…

Read More

Production, mise en scène, festival : Steve Suissa, une rentrée 2018 sur les chapeaux de roues

Que ce soit à la télévision ou sur les planches françaises et israéliennes, Steve Suissa, acteur, réalisateur, producteur mais aussi metteur en scène de plus de cinquante pièces, va connaître une rentrée chargée dans les toutes prochaines semaines. Coté télé d’abord, récemment nommé producteur et réalisateur de l’émission La source de vie, historiquement présentée par le rabbin Josy Eisenberg et diffusée chaque dimanche matin sur France 2, Steve Suissa proposera un concept renouvelé et, comme signe d’un nouveau départ, sobrement intitulé Bereshit (« Au Commencement », du nom du tout premier chapitre…

Read More

« Lettres à Felice » : correspondance intime entre Franz Kafka et Felice Bauer

Prague, septembre 1912. Attablé à son bureau, Franz Kafka, alors employé administratif dans une société d’assurance, rédige la première des lettres qu’il enverra à Felice Bauer, rencontrée quelques semaines plus tôt. Bien qu’il soit en pleine écriture de La métamorphose, Kafka n’est pas considéré comme un écrivain. Insomniaque, de santé fragile, c’est dans la nuit qu’il puise son inspiration, mais aussi dans l’attente quotidienne de nouvelles de Felice, restée à Berlin avec sa famille. Des nouvelles dont il ne supporte pas l’absence, sauf éventuellement les jours fériés, lorsqu’il n’y a…

Read More

Judith Magre, « une actrice » sur les planches du Poche-Montparnasse…

Lorsqu’elle s’avance sur la scène, la silhouette de Judith Magre, alors dans le rôle d’Anne-Laure, se dessine dans un halo de lumière. Elle entame un monologue au cours duquel elle nous fait des confidences sur sa vie, sur son enfance, et surtout sur son premier amour, André, dont le dos l’a immédiatement séduite. Oui, le dos. Coup de foudre oblige, vint alors le mariage et la vie de couple qui, finalement, ne laisseront que peu de place au bonheur, l’homme au dos parfait préférant un emploi dans les produits pharmaceutiques…

Read More

« Le fils » : un drame familial à la Comédie des Champs-Elysées

Depuis trois mois, Nicolas, en pleine crise d’adolescence, ne va plus à l’école. En proie à un mal-être grandissant, Anne, sa mère chez qui il vit depuis la séparation de ses parents, s’inquiète de le voir dériver chaque jour un peu plus, ignorant où il se rend durant ces longues heures d’errance. Jadis souriant et lumineux, le jeune garçon est aujourd’hui devenu renfermé, solitaire, et semble petit à petit gagné par la dépression, que ne fait qu’accentuer la culpabilité qu’il ressent vis-à-vis de l’échec du mariage de ses parents, et…

Read More

Embarquez pour « Bô, le voyage musical » de Catherine Lara…

Catherine Lara, chanteuse, compositrice et violoniste, premier prix du conservatoire de Versailles, livre son trentième album studio, et invite le public à l’accompagner à travers un magnifique spectacle musical, Bô, présenté sur la scène du théâtre du 13ème Art jusqu’au au 15 avril 2018. Bô, c’est à la fois un conte, un voyage, une ôde à la vie et à l’amour, un appel à la tolérance, et un hommage aux arts de la scène. Une scène sur laquelle se retrouvent huit personnages, danseurs, acrobates, musiciens, qui ne se connaissent pas.…

Read More

« Le jardin d’Alphonse » : pugilat familial sur la scène du théâtre Michel

La lumière se fait sur un jardin agréable et bucolique : pelouse, arbre, hortensias, muret et portillon, et la façade d’une maison à l’ombre de laquelle se tiennent les neuf protagonistes. Agréable et bucolique… en apparence seulement. Selon certains, ce jardin est empli de rumeurs et de souffrances. Un à un, les personnages se dévoilent. Tous unis par des liens familiaux, chacun se retrouve ici aujourd’hui à l’occasion du décès du patriarche, Alphonse. A commencer par Jean-Claude, son fils, entouré de sa compagne et de ses trois enfants, dont la…

Read More

« Adieu Monsieur Haffmann » : amour, humour et satire au Petit Montparnasse

Le titre est fort, et l’affiche peut sembler parler d’elle-même : une étoile de David en guise de point, une pièce plongée dans l’obscurité, et un halo jaunâtre s’échappant d’une trappe entrouverte laissant deviner une Histoire connue. Quant aux premiers mots du synopsis, ils ne font que que confirmer cette impression : “Paris, 1942. le port de l’étoile jaune pour les Juifs est décrété”. Et pourtant… Le rideau se lève sur un discours profondément antisémite du capitaine Paul Sezille, secrétaire général de l’Institut d’études des questions juives. Avec les mesures…

Read More