Gilles Rozier, fondateur de « L’antilope » et éditeur de la « Jewish literature »

Ecrivain, traducteur, Gilles Rozier a ajouté une corde à son arc en devenant éditeur début 2016. Avec la complicité d’Anne-Sophie Dreyfus, journaliste puis éditrice dans diverses et prestigieuses maisons, il s’est en effet lancé dans une nouvelle et passionnante aventure avec la création d’une maison d’édition exclusivement dédiée à la « Jewish literature », son domaine de prédilection et un secteur peu développé. En effet, contrairement aux Etats-Unis ou certains pays d’Europe, la France ne rassemble pas de littérature liée au monde Juif sous ce vocable. Né à Grenoble en 1963, Gilles…

Read More

« Trésors du cinéma yiddish » : le coffret 5 DVD qui redonne vie au YiddishLand

Trésors du cinéma yiddish met à la portée de tous de grands classiques indémodables de ce cinéma, tous sous-titrés en français ou en anglais. Composé de quatre films dont deux versions du Dibbouk – une longue et une courte -, cette commercialisation a été rendue possible grâce à un immense travail de recherche et de restauration. Outre leurs réalisateurs, ces films nous renvoient aux ambiances des livres des frères Singer ou d’Eli Chekhtman. En plus des quatre films qui permettent à un monde envolé d’être redécouvert, plusieurs bonus présentent des…

Read More

« Anima Festival », la troisième édition au cirque tsigane Romanès

Ces 10 et 11 décembre, la Compagnie Anima vous invite à la troisième édition de l’ « Anima Festival », qui se déroulera, comme en 2015, dans le très beau cadre du chapiteau du cirque Romanès. Ce nouveau rendez-vous sera également l’occasion de célébrer les dix ans de la compagnie, qui ouvre pour l’occasion les portes de son événement à d’autres styles musicaux. Ainsi, cette année, des sons et des mélodies venus de Russie, du Brésil, d’Argentine ou d’Orient se mêleront aux traditionnelles musiques yiddishs, klezmers et tsiganes des éditions précédentes. De…

Read More

« La famille Singer, l’autre exil : Londres », une réflexion signée Maurice Carr

Maurice Carr, fils d’Esther Kreitman et neveu d’Israël Joshua et d’Isaac Bashevis Singer, signe avec La famille Singer, l’autre exil : Londres une réflexion sur un possible sujet d’écriture et note : « J’aimerais mieux me promener tout nu dans Queen Elisabeth Walk que d’exposer mes parents aux yeux de tous ». Au final, s’il parle juste un peu de son père et de sa famille paternelle, il révèle beaucoup de sa mère et de l’entourage familial de celle-ci. Il évoque aussi bien le rejet de sa mère, Esther, par sa propre mère…

Read More

« Mazel tov, tout va mal » : Sholem Aleikhem au théâtre de l’Essaion

Dans le cadre du 100ème anniversaire de la disparition de Sholem Aleikhem, un des plus célèbres écrivains de langue yiddish, le théâtre de l’Essaion accueille du 21 avril au 18 juin la pièce Mazel tov, tout va mal. Auteur de romans, de nouvelles et de pièces de théâtre en yiddish, l’oeuvre de Sholem Aleikhem a été traduite dans une quarantaine de langues, et il est surtout connu pour avoir créé « Tevyé le laitier », le personnage principal d’Un Violon sur le Toit, premier succès commercial d’une pièce en anglais décrivant la vie du…

Read More

« Guitel Pourishkevitsh et autres héros dépités », de Sholem Aleikhem

Faut-il encore présenter Sholem Aleikhem, décédé il y a tout juste cent ans ? En tout cas, une remise dans le contexte par la traductrice Nadia Rotschild des trois histoires de Sholem Aleikhem proposées au lecteur permet de bien resituer le livre vis-à-vis de l’histoire russe de l’époque. Et nous voici dans le monde Juif, typique et tellement réel de l’auteur. Le texte séduit par sa musicalité avec un refrain pour chaque histoire. Celui-ci revient régulièrement, campe le narrateur et accompagne le lecteur. La dynamique de l’écriture est telle que…

Read More

Talila en concert exceptionnel à l’Espace Rachi le 19 janvier 2016

Chanteuse et actrice, lauréate du prix de l’Académie Charles Cros, Talila se produit en France mais aussi sur toutes les scènes du monde, en Argentine, aux Etats-Unis, en Israël, en Pologne, en Australie… Talila chante une langue qui résiste au temps, aux modes, le yiddish, et raconte en français ses histoires de fille d’émigrés Juifs polonais ayant élu domicile à Paris, des histoires de françaises dont les parents viennent d’un ailleurs englouti où ils ne retourneront plus jamais. Inutile de traduire les chansons, il suffit de chanter et de raconter…

Read More

« Anima » fait son festival chez les Romanès les 5 et 6 décembre 2015

Pour sa deuxième édition, Anima fait son Festival chez les Romanès les 5 et 6 décembre 2015. L’idée principale de ce festival et de présenter au public un patchwork musical, de styles et de cultures diverses tels que les musiques yiddishs, klezmers et tsiganes dans un esprit de partage et de fête. Sous le chapiteau du Cirque Romanès, juifs et tsiganes vous invitent au voyage… Les Romanès, c’est l’histoire de cette famille de Gitans, un peuple libre, qui a traversé les siècles tout en gardant un chant poétique et sauvage. Délia…

Read More

Hilda Hrabovecka est « La dernière femme du premier train »

« Chacun de nous vit sur les tombes des autres ». Hannah Arendt. En décembre 2012, pour la première fois, un pièce de théâtre sur la Shoah des Juifs de Slovaquie était montée sur scène à Bratislava. Inspirée de l’histoire de Hilda Hrabovecka, Holokaust est alors jouée par Suzanna Porubjakova. Au mois de septembre 1941, les Juifs de Slovaquie sont expulsés des principales villes du pays et dès le principe de déportation accepté, les autorités slovaques paient le Reich allemand pour déporter ses Juifs. Durant près de quinze ans, le réalisateur Daniel Friedmann a…

Read More

« La charrue de feu », un chef-d’oeuvre de la littérature yiddish

Traduit du yiddish, La charrue de feu est un petit bijou. Le temps de sept parties (les sept portes) le lecteur s’attache à la famille Makover, famille hassidique ukrainienne. L’auteur, dans une langue très poétique, fait revivre pour nous cette famille, dans sa vie profane et religieuse, les deux se mêlant souvent comme le titre le suggère. Il nous fait partager ses joies et ses douleurs, ses incompréhensions aussi. L’histoire se passe en une période de pogroms pour se terminer en pleine Shoah. La bestialité est présentée sans fard, face à cette…

Read More